lundi 16 juillet 2012

Eragon

Eragon


Edition Bayard Jeunesse - 694 pages -  Illustration par  John Jude Palencar

     Eragon est le premier tome du cycle de L'Héritage écrit par Christopher Paolini parut en 2003 aux Etats-Unis puis en 2004 en France. Ce tome nous emmène dans un univers fantastique peuplé de nains, d'elfes, d'Urgals, de dragons et autres. 
     Ce roman relate donc les aventures d'Eragon, jeune fermier de Carvahall, qui trouve par hasard sur le Crète un oeuf de dragon. Son destin est donc transformé puisqu'il devient dragonnier mais surtout le premier représentant de cette lignée depuis plus de cent ans. Cependant, le malheur s'abat sur lui puisque les Za'zac pillent sa ferme et tuent son oncle Garrow. Fou de rage, le jeune dragonnier va partir à la recherche de ses monstres avec Brom, le conteur du village qui connaît l'existence de Saphira, la dragonne. S'ensuit alors un long chemin semé d’embûches pour nos deux personnages qui traverseront l'Alagaësia, en quête de vengeance mais aussi avec une idée de plus en plus forte pour Eragon: éradiquer les Ra'zac et Galbatorix.
Prix: Bayard Poche : 10, 90 €
Bayard: 19, 90 €

Samantha

Avis de Samantha: J'ai eu beaucoup de mal à entrer et à accrocher à l'histoire au départ. Je ne sais pas pourquoi mais jusqu'à au moins un quart du livre, je ne prenais pas énormément de plaisir à lire. Cependant, une fois dedans, le premier tome de cette saga nous emmène dans un univers incroyable peuplé d'une multitude de créatures dont de nombreuses tout droit sorties de l'imagination du jeune auteur. Les personnages sont attachants et sans cesse nous sommes surpris par quelques révélations.
     J'ai adoré le système de relation qui s'établit entre un dragon et son dragonnier. Ce lien très étroit et profond nous rend proches et encore plus attachés aux personnages principaux. Nous voyons les sentiments qui les unissent mais aussi nous sommes les témoins de l'évolution intense de leur relation.
     Les lieux sont également d'une grande richesse. Inspiré de son environnement personnel, Christopher Paolini nous emmène dans des endroits splendides qui défient notre imagination. La description n'est pas exhaustive ni même lassante, bien au contraire il y en a juste assez pour s'imaginer véritablement à quoi ressemble l'Alagaësia. Les montagnes où habitent les nains, leur système de communication, de gouvernement, tout est très bien ficelé jusqu'au moindre détail.
     Concernant Eragon, je le trouve vraiment attachant. C'est un jeune homme ordinaire qui ne s'attend absolument pas à tout ce qui va lui arriver. Et c'est dans ce sens que je le trouve attachant car on le suit dans son apprentissage, dans ses réflexions mais aussi dans ses erreurs. Il n'est pas quelqu'un d'extraordinaire en soit, ni même un super-héros qui réussit tout ce qu'il entreprend, bien au contraire. Il se remet toujours en question et ne se croit pas meilleur que les autres lorsqu'il accomplit certains exploits. De plus, il est de plus l'incarnation du lecteur en quelque sorte qui se pose un tas de questions. En effet, Eragon ne cesse de questionner ceux qui l'entourent (ce qui a le don d'agacer ses interlocuteurs) en quête de réponses tout comme le lecteur. 
     Pour faire court, je recommande cette saga à tous ceux qui ne l'ont pas encore découverte. Bonne nouvelle en plus: le quatrième et dernier tome est sorti, vous n'aurez donc pas à attendre des années avant de pouvoir connaître la suite des aventures de nos héros !

1 commentaire:

  1. Article intéressant et pertinent !
    Je recommande.

    Cordialement,

    Sim

    RépondreSupprimer