mercredi 22 août 2012

Alice au pays des merveilles


Alice au pays des merveilles

Editions Pocket, 126 pages, illustration de Coliandre

Alice au pays des merveilles est le premier des deux tomes des aventures de la petite Alice, crée par l'anglais Lewis Carroll pour son inspiratrice Alice Liddell, une enfant de douze ans à l'époque. Le roman est en effet issu d'un récit de Lewis Carroll à cette enfant pour la distraire lors d'une promenade en barque qui eut lieu en 1862. L'oeuvre est rédigé en 1863 et publiée en 1865. Elle fut d'abord appelé Les Aventures d'Alice sous terre pour se fixer finalement au titre anglais Alice's Adventure in Wonderland, traduit Alice au pays des merveilles.
Lewis Carroll a tenté d'illustrer lui-même son œuvre avec ses photos personnelles d'Alice Liddell mais a finalement abandonné en donnant à celle-ci le seul exemplaire illustré par ses soins. Alice Liddell autorisera d'ailleurs bien longtemps après, la petite fille devenue femme avait trente-six ans, la publication de son exemplaire personnel en fac similé.

Le roman a été adapté au cinéma par Walt Disney en dessin animé, très fidèle, et en 2011 par Tim Burton qui s'est inspiré d'Alice au pays des merveilles et de sa suite, De l'autre côté du miroir, pour faire son film Alice au pays des merveilles.


Par une chaude journée d'été, la petite Alice s'ennuie. Elle s'ennuie tellement qu'elle n'est même pas surprise à la vue d'un lapin blanc vêtu d'un gilet qui ne cesse de répéter qu'il est en retard. Piquée  de curiosité, la petite fille s'élance à sa suite dans un terrier sans fond où elle ne fait que chuter. Elle atterrit finalement dans un pays plein de folie où la logique n'a plus place et où les créatures les plus incongrues vivent. Bienvenue au pays des merveilles, Alice.
Prix:  Pocket: 1, 50 €


Marion

L'avis de Marion : J'ai voulu lire ce livre pour comparer avec le dessin animé qui a bercé mon enfance et pour savoir comment pouvait être rédigée l'œuvre originale qui a inspiré cette si étrange adaptation de Walt Disney. J'ai été très déçue par le roman qui est plus un conte qu'autre chose. On voit très nettement les tendances enfantines et l'origine du livre qui est beaucoup trop rédigé sur le ton du récit. J'ai eu la nette impression que Lewis Carroll cherchait à retranscrire parfaitement son récit avec les filles Liddell plutôt qu'à écrire un roman qui serait lu de tous, alors qu'on sait que cette version est destinée à tous les âges. Tout le texte est entrecoupé de parenthèses qui ne cessent de donner des explications quant au comportement de l'enfant qu'est Alice, ce que j'ai trouvé ridicule puisque l'oeuvre n'ayant aucune logique en elle-même il n'y aurait pas de problème à ce qu'Alice soit illogique aussi.
Alice n'est d'ailleurs qu'une enfant qui veut avoir raison et sembler intelligente, pourtant elle ne s'étonne pas de ce monde dont elle ne doute pas un seul instant.
Le livre n'a ni queue ni tête, j'ai eu la sensation que l'auteur faisait des ajouts progressifs sans tenir compte de la continuité de l'oeuvre pour constituer un tout inharmonieux et absurde.
Au final, je me suis très franchement ennuyée en lisant le roman qui est heureusement très court, j'en suis venue même à penser que j'aurais dû m'en tenir au dessin animé.

L'avis de Samantha: J'ai enfin lu Alice au pays des merveilles ! Même si je suis d'accord avec l'absurdité de certains passages qui sont assez étranges et sans aucun sens, ce petit livre est assez distrayant. Le public visé qui est plutôt à la base, les enfants, est clairement définit même si ce conte est porteur de certains messages. En effet, on ne peut que voir une certaine critique de l'époque victorienne à travers cet ouvrage. Le monde est sans dessus-dessous et tout semble déréglé! 
     Par ailleurs, j'ai trouvé l'adaptation de Disney pour le coup assez cohérente avec le livre. Il est impossible de faire un copier-coller visuel d'un ouvrage pour la simple et bonne raison que chaque personne a sa propre vision des choses. Pourtant, les éléments qu'on trouve dans l'original se retrouvent dans le dessin animés. Que ce soit le Lapin Blanc, la Reine de Coeur, le gâteau et la potion qui font grandir/rétrécir etc... Tout y est !
     Pour résumer, ce conte est assez sympathique à lire, pour au moins découvrir ce qui se cache derrière le Disney !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire