vendredi 18 janvier 2013

Hansel et Gretel


Hansel et Gretel



Réalisation de Im Pil Seong, production de Choi Jae-won et Seo Woo-sik

Hansel et Gretel est un film coréen tourné en 2007 et réalisé par Im Pil Seong – aussi orthographié Yim Pil-Sung. Le film n'est jamais sorti sur les écrans français mais seulement en DVD, depuis le 1er avril 2009. Il mêle drame et fantastique pour finir sur une touche d'angoisse et de suspense.
Le film a été grandement récompensé de deux prix (la Mention Spéciale de la Fédération Européenne des Jury des festivals de Films Fantastiques (Festival International du Film Fantastique de Puchon 2008), le Film de Clôture section Tigres & Dragons (Festival International du Film de Vancouver)) et nommé pour quatre autres : Meilleur film au Festival International du Film Fantastique de Sitges 2008, le Festival de Londres 2008, le Festival du Film Gérardmer pour le Grand Prix et au Festival International du Film de Fantasporto 2009.
Sortie DVD:  1er avril 2009

Casting principal :
Eun-su : Cheon Jeong Myeong
Man-bok (le garçon de treize ans) : Eun Won Jae
Yeong-hee (la fille de douze ans) : Shim Eun Gyeong
Jeong-sun (la fille de sept ans) : Jin Ji Hee


Alors qu'il allait rendre visite à sa mère, Eun-su perd le contrôle de sa voiture et a un accident à la lisière d'une forêt. Le jeune homme n'a pas le temps de faire quelques mètres qu'il s'évanouit dans cette forêt. Il est réveillé par la lueur d'une lanterne d'une mystérieuse jeune fille, Yeong-hee, qui lui propose son aide et l'hospitalité de sa maison. Là-bas, il rencontre le reste de la famille composé des deux parents et d'un frère, Man-bok, et d'une petite sœur, Jeong-sun. Après un repos mérité, Eun-su essaye de quitter la maison en traversant la forêt mais celle-ci réagit étrangement s'assombrissant et le jeune homme revient très vite à son point de départ et ce malgré plusieurs tentatives infructueuses. Eun-su commencera alors à paniquer lorsque les parents des enfants disparaîtront le laissant seul avec eux.


Marion

L'avis de Marion : Quel étrange film que celui-ci ! Tout d'abord, je vous le dis clairement le film n'a qu'un lien extrêmement minime avec le conte Hansel et Gretel et il n'en est donc pas une adaptation.
Le scénario est très original, surprenant, déroutant même ! On est ici dans le fantastique pur, on ne sait pas ce qui est réel et ce qui l'est, on croit savoir puis un événement fait changer d'avis et finalement, on ne sait plus quoi penser jusqu'à la toute fin qui laisse beaucoup de questions sans réponse. Dans cette histoire, on ne sait pas vraiment qui est maudit : la maison ? Les enfants ? Ceux qui s'égarent ? Je pense que chacun y trouve son compte autant les adultes que les enfants, ce qui est rarement le cas dans d'autres films. La fin laisse un peu à désirer en revanche, il reste beaucoup de choses non résolus sans même parler du doute quant à la réalité de l'aventure – caractéristique première d'une œuvre fantastique – mais plutôt sur le passé des enfants qui reste flou. Le scénario est dérangeant par la manière dont le réalisateur a tourné le film que je trouve merveilleusement bien réalisé.
Les plans alliés à la musique et aux jeux de couleur et d'ambiance sont bluffants. L'atmosphère est oppressante, les enfants sont partout à la fois par le biais des jouets, des sucreries, des vêtements, de la musique. Tout. Partout. Les jeux de lumières y contribuent aussi et donnent notamment des peurs stressantes – étant très sensible aux films qui donnent cette tension par la musique angoissante et les scènes de ce genre, j'ai du arrêter le film plus d'une fois pour me remettre de mes émotions – avec des scènes bien choisies et heureusement peu nombreuses. La musique relève du pur génie c'est ce qui fait que certaines scènes sont attrayantes et que je ne me sois pas ennuyée une seule seconde. L'esthétique est très marquée par les couleurs vives dans la maison mais aussi par la forêt qui change sans cesse et dont les couleurs annoncent bien des choses.
Le jeu d'acteur des trois enfants est FABULEUX ! Les acteurs (dont je vous épargnerai les noms compliqués) arrivent à nous faire redouter les enfants, à avoir peur d'eux, de craindre chacun de leur regard complice mais aussi à avoir pitié d'eux et pire ! de prendre leur parti. Si la plus grande des filles, Yeong-hee, est un peu fade, j'ai très vite compris son rôle qui se joue en tandem avec son grand frère, Man-bok, qui est, en revanche, l'enfant lui plus intéressant. Regards froids, sourires inquiétants et larmes m'ont fait passer du frisson à la pitié, cet acteur est vraiment très doué. De même pour la plus petite, qui sous ses airs innocents, est la base de la maison du fait de son rôle justement de « petite sœur à protéger » elle est l'élément à ne pas contrarier et qui enclenche tout.
J'ai vraiment aimé ce film qui m'a fait ressentir bons nombres de sentiments contradictoires mais qui est aussi très psychologique. Il m'a été impossible de trancher entre bien et mal malgré une certaine cruauté dans tout ce qui est sous-entendu. Donc amateurs d'énigmes fantastiques et psychologiques ce film est pour vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire