lundi 9 septembre 2013

X-Men Origins : Wolverine


X- Men Origins :

Wolverine

Réalisation de Gavin Hood, production de 20th Century Fox et Marvel Entreprises


X-men Origins : Wolverine est un film de Gavin Hood, basé sur l'oeuvre de Stan Lee. Il s'agit du premier film à raconter les origines d'un Xmen mais il sera bientôt rejoint par un second consacré à Magneto, dont on ignore encore pas la date de sortie. Le film est sorti le 29 avril 2009 dans les salles françaises et, à défaut d'avoir conquis la critique, à séduit le public français avec un box office atteignant presque les 2 millions d'entrées.
 Sortie DVD/ Blu-Ray: 4 novembre 2009

Le film sortira aussi dans une édition collector le 13 novembre 2013. Il s'agit d'un coffret qui contient les 3 films X-Men, Le Commencement ainsi que X-Men Origins :Wolverine et Wolverine le combat de l'immortel. Pour finir, une statuette de la main, griffes sorties) sera aussi du coffret au prix de 120 euros pour les cinq films et la statuette.

Casting principal :
Logan/ Wolverine : Hugh Jackman
Dents-de- Sabre/ Victor Creed : Liev Schreiber
William Stryker : Danny Huston
La chérie de Logan : Lynn Collins


Après une vie de violence auprès de frères d'armes mutants, Logan décide que c'en est fini de cette vie et part s'installer au Canada où il devient bûcheron et trouve même la femme de sa vie. Seulement, son passé le rattrape lorsque le responsable de son ancienne équipe, William Stryker, lui annonce que l'un de ses anciens compagnons a été tué et qu'il doit partir avec lui pour sa propre sécurité. Une mise en garde que Logan n'écoute pas pour son plus grand malheur, son frère Victor Creed revient et assassine sa bien-aimée. Pour obtenir vengeance, Logan est prêt à tout même à accepter le plan du colonel Stryker.


Marion

L'avis de Marion : Un film qui répond bien aux attentes des fans de la trilogie X-men mais qui n'échappera pas à la critique des fans incontournables des comics d'origines.
     Un scénario somme toute sympathique mais très prévisible puisque le film fait un raccord avec des événements déjà racontés dans les films précédents. Il est en revanche très riche en autres mutants et offre donc plein de clin d'oeil pour trouver d'autres mutants – même si cela casse toute la chronologie si on suit tous les autres X-men, cela donne un gros gros bazar. Je n'approuve pas le choix scénaristique qui met Creed en frère de Logan puisque ce n'est absolument pas le cas dans les comics, ça crée des contradictions plus qu'autres choses et sert seulement à faire une génèse aussi pour Dent-de-Sabre et une explication à l'animosité entre lui et Wolverine – une explication donc complètement fausse et qui ne correspond pas à ce qui est établi dans le premier film X-men. Un personnage que j'ai été ravi de voir est celui de Rémy Lebeau – connu sous le nom de Gambit – qui est très bien incarné par Taylor Kitsch. Une fois de plus un personnage bon mais qui chronologiquement parlant n'a rien à faire ici puisqu'il est le grand amour de Malicia qui ne doit même pas être né dans ce film quand on voit que Cyclope n'a qu'une quinzaine d'année.
    Vous l'aurez compris, étant une fan de comics, ce qui m'a surtout déplu dans ce film est l'incohérence chronologique, une fausse note que les autres spectateurs ne verront pas à condition de ne pas avoir lu les comics.
    Le film est d'une qualité graphique honorable. Les moyens modernes offrent des possibilités infinies à ce film qui les exploite bien mais il y a parfois des erreurs grossières, comme les griffes qui paraissent en caoutchouc, qui pénalise la qualité générale. Le combat final notamment est spectaculaire ou encore les démonstrations de pouvoirs de Gambit sont très réalistes. Je consacre d'habitude une ligne ou deux à la bande son mais celle-ci ne m'a pas marquée outre mesure et en déduit donc qu'elle est assez fade pour ne pas me rester en mémoire.
    Côté casting, on retrouve toujours Hugh Jackman dans son rôle culte qui lui vaut sa renommée. Une fois de plus il joue un Wolverine bourrin à l'humour décalé et ironique, tout en muscle et toujours aussi prompt à tomber amoureux de la belle du film. Il assure toujours autant ses scènes d'actions avec panache.
    Changement en revanche pour Dent-de-Sabre et William Stryker qui ne bénéficient pas des mêmes acteurs. Bien que ça aide pas à conserver une fois de plus cette fameuse chronologie, c'est un détail parmi d'autre qui n'influent en rien sur la qualité de leurs prestations. Liev Schreiber réussit l'exploit à ne pas être ridicule malgré les positions animales que le réalisateur a décidé de lui faire prendre – courir à quatre pattes, vraiment chapeau ! - et même si je le trouve malgré cela moins animal que le précédent Dent-de-Sabre, il est beaucoup plus axé sur le côté dégénéré et psychopathe du personnage, ce qui est une grande réussite par rapport au précédent qui avait l'air d'être vraiment mentalement limité.
     Stryker a tout du psychopathe xénophobe mais sans charisme et, heureusement pour les mutants, moins tueur. Froid et sadique dans sa mission, il n'hésite pas à utiliser des enfants pour faire des expériences dessus. Malheureusement, le personnage a lui aussi des contradictions – seulement visible à la fin donc je n'en dirais pas plus – avec l'autre film où il apparaît (X-Men 2).
     En somme, X-men Origins : Wolverine est un film d'action moyen qui permet d'en connaître plus sur le mutant le plus connu du monde Marvel mais qui hérissera les plus connaisseurs du genre.

3 commentaires:

  1. Pour une fois j'aurais tendance à être beaucoup plus méchant sur ce film ^^'

    Je trouve presque insultant déjà la manière dont ils ont présenté Deadpool. Je ne suis pas un grand fan de comics en général et je n'aime pas particulièrement deadpool, mais là ... Juste non.

    Mais surtout ce film est flan, je trouve. J'aime bien les préquelles et les genèses d'habitude, mais là c'est mou. On voit Wolverine couper du bois, régler des problèmes de circulation et gambader nu dans les prés. C'est pas vraiment ce que je m'imaginais du personnage. L'histoire d'amour est franchement inutile, en fait. C'est surtout ça qui m'a fait décrocher. C'est un personnage qui surgit de nul part juste parce qu'on a besoin d'une fille pour faire une romance. Je trouve qu'elle n'a pas sa place, et ça fait des scènes un peu longues et pas spécialement intéressantes.
    Ensuite, je crois que le réalisateur n'a pas compris ce qu'on attendait d'un film de Wolverine. On a un montage de deux minutes en début de film qui montre l'histoire de Logan et cinq minutes d'un conte indien. Il aurait pu être beaucoup plus intéressant de travailler la première partie du film, dans l'équipe de Stryker.
    Et puis franchement, encore une fois, je suis pas un fac hystérique de comics, mais là je m'insurge ! Wolverine et Dent-de-Sabre frères, Gambit comme un cheveu sur la soupe, Deadpool massacré, et aucune personnalité respectée à part Logan, fidèle à lui-même. Ils n'ont reprit que certains noms connus pour faire joli. Et le reste, ils comblent avec des mutants peu connus et sans charisme. Celui qui se téléporte est sympathique, mais les autres n'apportent rien, et sont mal exploités. Et puis surtout l'agent Zéro qui porte bien son nom..

    Enfin bref, ça aurait pu être pardonné par des effets spéciaux entrainants mais j'ai été parfois déçu. Oui, certains effets sont magnifiques et on sent bien toutes les ressources, mais certains effets de travelling et de zoom sont limite choquant ( je pense au moment où la caméra zoom sur Zéro et son sniper, passant devant des collines dignes d'un CM2 ) et les griffes qui manquent parfois de crédibilité.

    Comme pour d'autres films, c'est quelque chose de sympathique en tant que spectateur "casual" et non-initié, mais un fan de comics ne peut pas le voir sans faire une crise d'apoplexie.
    Ceci dit le scénario est assez bon pour un marvel, et Hugh Jackman est toujours aussi sexy.. euhm, toujours aussi bon acteur.
    En fait ça manque juste d'un petit quelque chose qui aurait pu le rendre mieux. Une BO plus entrainante, un peu plus d'action ou un plus long développement des personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai noté aussi que les griffes étaient parfois un peu mal faites - je ne m'en suis rendue compte qu'avec une télé de très bonne qualité - pour le reste, notamment Zéro et son sniper, ça ne m'a pas choquée outre mesure. C'est plutôt la suite les explosions, la course poursuite en moto que j'ai pas vraiment trouvé crédible.
      J'ai bien aimé l'histoire avec la fille - qui il est vrai à tellement peu d'intérêt que Allociné mais son surnom dans les comics et non pas le nom du personnage - parce qu'elle montre une fatalité qui se poursuit avec toutes les histoires d'amour de Wolverine: sa femme/ petite amie a toujours une fin tragique !
      Je trouve en revanche que faire un plan très court pour l'équipe Stryker était une bonne chose sinon ça aurait été trop long mais qu'ils auraient dû enchainer sur "l'errance du héros". Logan passe une bonne partie de sa vie comme une bête à errer dans les bois, à travers monts et forêts. Et on ne voit pas ce côté bestial et baroudeur du personnage, ce qui est dommage.

      Je ne connais pas très bien le personnage de Deadpool mais paraîtrait qu'il est un gai fanfaron comme dans ce film donc je n'y ai pas attaché d'importance. Mais j'ai entendu dire que c'était un grand malade monstrueusement fort donc je ne comprends pas comment il a pu finir comme il finit dans le film.

      Bien évidemment mon indulgence pour le film est gagnée par Jackman et Liev Schreiber qui a vraiment été une révélation pour ma part :)

      Supprimer
    2. Oh, oui, j'avais oublié le superbe plan moto..
      Bah en fait je trouve qu'elle aurait pu être mieux amenée. Là c'est juste Wolverine qui gambade dans les bois avec une femme qui sert juste à apporter une romance. D'habitude l'histoire d'amour est intéressante, entrainante, mais là je trouve ça un peu plat. Sinon, oui, le côté "fatalité" est intéressant, c'est vrai. Surtout avec le dernier Wolverine : le combat de l'immortel.

      Oui, ça a du sens. Mais du coup quitte à ne pas voir le côté baroudeur, autant carrément lui mettre un côté social dans un équipe.

      En fait, Deadpool est gai oui, et qui fait des blagues tout le temps, donc Ryan Reynolds au début fait un bon deadpool, mais la fin est juste WTF. Ca n'a aucun sens de rendre Deadpool comme ça. C'est sensé être un mercenaire dégénéré, pas un zombie aux super pouvoirs.

      Nan mais je comprends, les acteurs sont vraiment bons, et Jackman fait toujours rêver. Mais ça n'a pas suffit à racheter le reste pour moi ^^

      Supprimer