jeudi 6 mars 2014

Jack le chasseur de géants

Jack  le chasseur de géants

 

Jack le chasseur de géants est un long métrage réalisé par Bryan Singer, connu notamment pour les deux premiers X-men et celui à venir, sorti le 27 mars 2013. Le film s'appuie sur le conte anglais Jack et le haricot magique dont on ignore précisément les origines et encore moins le premier auteur. On attribue l'histoire à Benjamin Tabart, étant l'auteur de la version la plus populaire. Le film est un flop total qui a couté 295 millions de dollars (195 millions de production, 100 millions de marketing) mais n'en a rapporté même pas 200 millions (197 millions pour être exacte). Il n'a d'ailleurs fait que 564 120 entrées en France.
 Sortie DVD/Blu-Ray : 31 juillet 2013

 Casting principal:

Jack : Nicholas Hoult
Isabelle : Eleanor Tomlinson
Rodrigue : Stanley Tucci
Le Roi : Ian McShane
Elmont : Ewan McGregor


Jack rêve depuis qu'il est tout petit de devenir un garde royal pour protéger le royaume des mythiques créatures des contes que l'on lui lisait le soir. Les années ont passé et Jack n'est qu'un simple paysan tellement pauvre qu'il en est réduit à vendre charrette et cheval. Pourtant, cette vente va changer sa vie. Non seulement il rencontre la princesse Isabelle mais en plus, il reçoit des haricots magiques qui seraient ceux de son conte préféré. Quelle est donc sa surprise quand, dans la même nuit, la princesse lui rend visite et qu'une tige d'haricot géant pousse dans sa chaumière, la propulsant avec la princesse dans les nuages. Accompagnés des hommes du roi, il doit sauver Isabelle mais aussi le royaume de la menace légendaire.

Marion

L'avis de Marion : Prometteur par son envergure mais vivement déconseillé par mes amis, dont Sam, je me suis tout de même lancée dans Jack Chasseur de Géants. J'ai perdu deux heures.
    Rien que l'affiche annonce la couleur. 
    Le scénario, basé sur le conte, aurait pu être bien retravaillé, par l'ajout de la couronne et de la légende du roi Erik, mais le film s'enlise dans tous les clichés du cinéma. Tout d'abord, le héros pauvre qui s'entiche de la princesse. Ensuite, cette même princesse, promise à un vieil ami de son père, qui veut vivre son aventure. Avec la double intrigue sur le vieil ami du roi. Tous les plus vieux clichés du conte et du cinéma sont réunis en un film. Le scénario aurait pu s'en tirer si ces fameux clichés auraient eu une issue étonnante mais malheureusement chacun d'eux est mené comme je m'y attendais. De fait, l'histoire est plate et sans aucun suspense, ce qui fait que l'on s'ennuie légèrement. Si seulement le pire était passé.
    Je m'attaque maintenant aux effets spéciaux qui se résument en un mot : minable. La direction des effets spéciaux décident de matérialiser le conte de Jack en une animation entre le jeu vidéo et le dessin animé. Déjà bancal pour moi mais certes pourquoi pas. Puis vient la vue aérienne du château. Celui-ci ressemble à s'y méprendre à une reproduction documentaire – du genre reconstitution de Pompéi avant le volcan ou autre. Les acteurs ont tournés sur fond vert (ou bleu) et ça se voit. Les rares décors qui semblent vrais sont ceux en plan serré focalisés sur les acteurs, et encore, certaines scènes d'actions sont ruinées par le manque d'esthétisme des effets.
    Mais le summum de l'horreur vient avec les géants. Ce sont de purs horreurs graphiques d'un point de vue cinématographique. On les croirait issus des Sims. On ne croit pas une seule seconde qu'ils puissent être réels. Est-ce un choix esthétique ou des effets ratés ? Dans les deux cas, ça ne me convaincs pas et m'empêche de voir quoique ce soit d'autres tellement je suis estomaquée par ces créatures virtuelles.
    Enfin, les effets spéciaux ont un peu trop forcés sur les effets 3D. On se croyait dans l'attraction Chérie j'ai rétréci le public. Le géant qui te colle le nez contre l'écran, glissade dans le haricot, abeilles énervés sur le devant de l'écran. La 3D est outrancière et du coup complètement ridicule lorsque l'on voit le film en numérique. Ce qui pose problème pour le DVD.
   L'incompréhension est d'autant plus forte qu'il s'agit tout de même d'un film gros budget, porté par un réalisateur connu (X-men, Wolverine, etc.) et par une poignée d'acteurs en vogue ou reconnus (Nicholas Hoult est l'acteur montant du moment et les autres des vétérans qu'on a plus besoin de présenter) à l'exception de la princesse. Et pourtant rien ne marche dans ce film. Les personnages sont creux et niais malgré tous les efforts des acteurs.
    Jack, malgré qu'il soit le héros, ne crève pas l'écran – bien que je ne pense pas que ce soit la faute de Nicholas Hoult – par un manque de parole et pas aidé par des répliques … pas très réfléchies. Malgré tous les efforts de l'acteur pour lui donner un peu de consistance, Jack n'est qu'un de ses héros qui ne parvient pas à se distinguer dont on oublie même très vite qu'il est le héros.
    Isabelle détient sans conteste le prix de la princesse la plus cruche, niaise et inutile de l'histoire du cinéma du XXIème siècle. Hormis crier « Jack » avec une petite moue désespérer ou courir, Isabelle ne sert à rien. Elle prétend vouloir vivre son aventure mais ne parvient à rien si ce n'est se faire capturer, à s'écorcher sur des rondins de bois pour en plus faire la demoiselle en détresse pour une malheureuse égratignure. A croire même qu'elle est dénuée de bon sens quand on voit comment elle agit. Exaspérante vraiment.
   Stanley Tucci s'en tire bien dans le rôle du méchant mais une fois de plus, c'est le rôle en lui même qui est mauvais. Prévisible à des kilomètres à la ronde, Rodrigue ne fait finalement peur à personne et rate même toutes ses tentatives d'humour. Pour un homme d'arme et d'importance, il n'est pas bien résistant et ne sait pas faire grand chose par lui même.
    Le seul personnage correct est Elmont. Drôle, homme d'épée et de courage, il est simple et du coup étonnant dans sa simplicité. Je m'attendais à un personnage haut en couleur et assez exagérateur mais finalement il est dans la juste mesure et même assez drôle.
    En somme, le film est, avec un scénario de block-buster trop léger, un échec plombé par des effets spéciaux outranciers, horribles pour nos yeux, et des personnages fades et sans intérêt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire